LA BACHATA

La bachata est un rythme et une danse originaire de République dominicaine

Le mot bachata d’origine africaine  désignait, à Cuba, une fête ou une virée populaire .

José Manuel Calderón est considéré comme le fondateur ou le père de tous les bachateros, car il fut le n° 1 en son temps avec le grand succès : « Serpiente Humana »       . La bachata pouvait-être jouée par plusieurs guitares (deux ou trois), accompagnées de percussions (bongo, maracas, güira ou  basse). Elle intègre aujourd’hui toute l’instrumentation contemporaine et le titre le plus connu aujourd’hui est sans doute : Te Extrano de Extreme      

Arrivée en France, dans les années 80, elle va s’intégrer aux soirées salsa et aura du mal à faire cavalier seule pour prendre le développement qu’elle peut avoir dans les autres capitales européennes comme Madrid.

Equanime danse propose une danse bachata très évoluée, riche de figures spectaculaires et variées, sur une rythmique constante permettant  la création d’une chorégraphie progressive et l’invitation aisée de partenaire en soirée.

Le rythme du pas est le même que celui de la salsa (Soit trois pas sur quatre temps, le 4e temps étant enseigné par un déhanchement), mais le tempo moins rapide de la bachata va permettre des figures plus sensuelles.

Sa géométrie (Déplacement en 8), en général statique dans l’espace de bal, se fait en rotation latérale, avant, arrière en position collée, fermé ou ouverte.