HISTOIRE DU ROCK’N ROLL

Le monde de la danse étant en constante évolution, les danses se suivent, se copient, parfois même changent de nom et bien sûr se ressemblent.

Les précurseurs du rock’n roll, issus de la culture noire-américaine sont nombreux. On pourrait faire remonter l’origine du Rock’n roll à 1880, au Cake-Walk (Danses parodiques effectuées par les esclaves noirs et que l’on récompensait par un Cake, d’où son nom : « Cake-walk.), au One-Step, au au Fox-trot(1910) ou au balboa.

Le véritable précurseur est sans nul doute le Lindy-Hop (Mélange de Charleston de Texas-Tommy ou de Turkey), dansé principalement par des danseurs noir, il naît au Savoy Ballroom (Célèbre discothèque de New-York) et  sera codifié, par frankie Manning en 8 temps (2/3/2/3).

Rock-a-Paris Il deviendront Jitterbug dans les années 30, c’est ce Lindy que les français découvriront au moment de la libération sous le nom de Jive . Associé au courant musical Be-Bop cher à Boris Vian, son pas un 6 temps en 3/3/2 un peu coulé deviendra populaire sous ce nom (Be-Bop) dans les caves de Saint-Germain des prés et les danseurs sous celui de « Rats-de-caves ».

Le Rock’n Roll  à l’origine est un mélange de  : Jazz, de Boogie-Woogie, de Rythm and Blues ou de Blues, pour les «musiques de noirs » et de Country ou de Folk pour les « musiques de blancs ».

Rock'n roll

Le mot Rock’n Roll (Balancer-rouler) doit son nom au disk-Jokey Alan Freed qui faisait écouter aux blancs la musique noire nommée R’n’B, en 1950, scandant sur les ondes : « Rock, Rock, Rock Everybody… Roll, roll, Roll everybody » . Le Rock’n’Roll  fera tomber les barrières entre les deux appartenances ethniques et les genres musicaux se méleront.

Chuck Berry

Le Rock’n’roll devient un phénomène national. Certains artistes connaissent immédiatement une ascension fulgurante, parmi les musiciens blancs: Elvis Presley, Jerry Lee Lewis, Bill Haley … et parmi les noirs : Fats Domino, Chuck Berry, Little Richard…

Paul Almasy, Rocknroll sur les quais de Paris1Son succès gagne l’Europe vers 1958 et  viendra enchanter les danseurs français. Son rythme à la fois binaire et ternaire entrainera un Rock codifié, en 6 temps (1/1/2), au pas plus marqué  et les rats sortiront des caves pour devenir  rockers.

La musique Pop, Rock et psychédélique naîtra aux Etats-Unis, en 1960 . A part de nombreuses reprises entre autre par : Jonnhy Haliday, Eddy Mitchel, les chaussettes noires, Dick Rivers… peu de  nouveaux morceaux de vrais Rock’n roll naîtront au delà de cette période.